news

Le BDR (Bureau des Résolutions)

January 02, 2017 Alicia Corte

Ce message s’adresse à toutes celles qui se sont dit qu’en 2016, elles allaient ENFIN : se prendre en mains ou se reprendre tout court, commencer le sport, arrêter de fumer, quitter leur job/copain/appartement, trouver un job/copain/appartement…
2015 s’est terminée et avec elle, c’est aussi la saison des bilans et des résolutions. Comme au théâtre, on remercie derrière le tomber de rideau et on annonce le programme. Souvent malgré nous, seules assises à côté des miettes de bûche ou sous les relances des amis un chapeau pointu sur la tête et une coupe de champagne dans la main (ou l’inverse pour les plus audacieuses).

Le combo gagnant pour une soirée au choix sous le signe de l’alcool (pour rester de bonne humeur malgré tous ces interdits en perspective) ou de la déprime. Il n’y a rien de pire que le « Ne Pas », si ce n’est peut-être le « Ne Plus ». J’arrête le chocolat. Je ne fume plus. Car oui, le pendant du bilan, c’est la négation.  Et il ne s’agit pas que d’une histoire de formulation : même si se dire « Je commence à manger sainement » est plus positif, l’expression renvoie toutefois à un passé ou une actualité négative (i.e. mal bouffe, mal être, etc.).

Heureusement on est là pour veiller NON PAS à ce que vous teniez vos résolutions, mais pour vous INTERDIRE d’en prendre. Sur le thème : Il est Interdit d’Interdire.

La nouvelle année est toujours l’occasion de marquer symboliquement un nouveau départ, et les nouveaux départs on adore ça ! Plutôt que de faire un bilan de votre passé, on vous conseille plutôt de CONSTRUIRE VOTRE AVENIR.
Quand vous travaillez, vous vous fixez des objectifs ? Et cela vous permet de définir des stratégies et de savoir quoi faire lorsque vous arrivez au bureau, non ? Pourquoi ne pas s’en inspirer pour votre vie ? Attention, on ne vous suggère pas de définir des objectifs de réduction de coûts de 20%, etc.

On vous propose plutôt de prendre le temps de réfléchir à ce que vous voulez faire et être l’année prochaine. Et de poser tout ça sur le papier sous la forme d’images symboliques qui vont d’une certaine manière s’imprégner dans votre esprit. Et comme il s’agit un peu de psychologie positive, il faut choisir des images qui vous motivent, qui vous font sourire, qui vous inspirent… Vous avez envie de gagner plus cette année ? Pourquoi pas : faites-vous un chèque, collez un faux billet, dessinez des euros… Envie de trouver un nouveau boyfriend ? Dessinez un cœur ou une silhouette qui vous inspire. Un voyage ? Collez des photos des endroits où vous voulez aller. Envie de perdre du poids et de vous sentir bien ? Une photo de vous qui vous plaise ou d’un maillot de bain qui vous fait envie. Ou le logo 100 Jours pour Changer. La presse américaine regorge d’exemples de ces stars, designers, personnalités qui utilisent et alimentent au quotidien ces « vision boards » personnels (faites le test dans Google Images). Untel s’est fait un chèque de 100 000$ et l’a collé sur son board, Unetelle a pris conscience de ce dont elle avait vraiment envie, etc.

Quelques règles pour le réussir :

1/ C’est le vôtre !
Faites-le vous-même et ne cherchez pas à vous inspirer de ceux des autres.
2/ Utiliser un support simple et ce qui vous entoure
Une feuille de papier épaisse  par exemple. Utilisez, pour commencer, les ressources chez vous (magazines, brochures, photos, crayons, feutres, scotch, washi tape, punaises).
3/ Pensez chaque image

Chaque image choisie (aidez-vous des magazines, imprimez les images qui vous plaisent sur Internet, etc.) doit être pensée : elle doit représenter ou évoquer agréablement un objectif, un sentiment ou une action qui vous tient à cœur. Ne soyez pas trop précis, cela sera limitant (par exemple une photo de Brad Pitt pour trouver l'amour risque de vous limiter dans votre choix, Brad Pitt étant déjà en couple).

4/ Ne l’oubliez pas !
Placez-le dans un endroit accessible (l’intérieur d’une porte d’un placard ouvert tous les matins pour celles qui ont des petits intérieurs ?). Il n’est pas statique. Si vous avez de le place à votre bureau, vous pouvez l’y laisser et ainsi l’alimenter toute l’année (sans toutefois confondre vos objectifs pro et perso).

A créer et à enrichir tout au long de l’année pour savoir ce que vous voulez vraiment et enfin vous donner les moyens, naturellement, sans que cela ne soit une corvée, pour atteindre vos propres objectifs. Qui sont un tout petit peu plus riches qu’arrêter de fumer ou perdre 3 kilos.